Édition de
Novembre 2018

Que se  passe-t-il après une chute <br> 	des marchés boursiers ?
À la découverte  du rendement composé Le rééquilibrage de portefeuille
Testez vos connaissances À découvrir ce mois-ci…

Consulter les archives

Vos finances au quotidien

À la découverte  du rendement composé

À la découverte du rendement composé

Connaît-on vraiment toute la puissance du rendement composé ? Voici un bref rappel de son fonctionnement et du potentiel d’enrichissement considérable qu’il peut receler.

Le site Investopedia proposait récemment à ses lecteurs une expérience fort amusante en leur demandant de choisir entre deux options. Option 1 : on leur remet une somme d’un million de dollars aujourd’hui. Option 2 : on leur remet plutôt une somme… d’un sou. Cependant, le lendemain, on leur remet deux sous et, chaque jour suivant pendant 30 jours, le double de la somme du jour précédent.

Laquelle des deux options auraient-ils dû choisir ?

Comme l’illustre le graphique suivant, la seconde option s’avère la plus profitable, et par une marge très impressionnante : le 30e jour, la personne aurait reçu la somme de pas moins de 10,7 millions de dollars.

 

Graphique à colonnes illustrant deux scénarios. Dans le premier, la personne reçoit un million de dollars le premier jour. Trente jours plus tard, sa colonne est toujours à ce même niveau d’un million. Dans le second scénario, la personne reçoit plutôt un sou aujourd’hui, puis le double de la somme du jour précédent chaque jour pendant 30 jours. La colonne correspondant à ce scénario croît très lentement au début du graphique, puis de plus en plus rapidement vers la fin. Au bout de 30 jours, elle s’élève à 10,7 millions de dollars.


Redécouvrir le rendement composé
Le phénomène derrière cette démonstration est une notion que nous connaissons tous, mais
dont on ignore parfois tout le potentiel : le rendement composé. Évidemment, l’exemple est invraisemblable puisqu’on suppose que, chaque jour, la personne double son capital, ce qui représente un rendement quotidien de 100 %.

Cependant, ce que plusieurs appellent la « magie » du rendement composé pourrait donner des résultats impressionnants, même avec des taux de rendement plus réalistes. Pour le comprendre, il faut comparer la notion de rendement « composé » avec celle de rendement « simple ». Imaginons que vous investissez 100 000 $ et obtenez un taux de rendement de 5 %*. Après un an, vous récoltez donc 5 000 $. Si vous les retirez et laissez votre capital initial investi, le même taux de rendement vous procurera la même somme de 5 000 $ au terme de la deuxième année, pour un total de 110 000 $. Votre capital s’accroît de façon arithmétique : c’est ce qu’on appelle le rendement simple.

Cependant, si, au terme de la première année, vous laissez investie la somme de 5 000 $ que vous avez obtenue, votre rendement de 5 %, durant la deuxième année, sera calculé sur (100 000 $ + 5 000 $) et générera donc non pas 5 000 $ mais 5 250 $. La troisième année, votre rendement sera de 5 512,50 $, et ainsi de suite. Votre capital croît de façon exponentielle : c’est ce qu’on appelle le rendement composé.

Une dynamique à long terme

L’effet du rendement composé peut sembler négligeable dans les premières années, mais il pourrait devenir très appréciable à long terme, comme l’illustre ce diagramme.

 

Graphique comparant les notions de rendement simple et de rendement composé à l’aide d’un exemple. Deux courbes illustrent la croissance d’un investissement de 100 000 $ obtenant un rendement annuel hypothétique de 5 % pendant 20 ans.  La première courbe, illustrant le rendement simple, croît de façon linéaire et s’élève à environ 200 000 $ après 20 ans. La seconde, illustrant le rendement composé, atteint ce même niveau six ans plus tôt. Elle croît de façon exponentielle et s’éloigne de plus en plus de la première courbe. Après 20 ans, elle se situe à près de 270 000 $.


Dans le cadre d’une stratégie d’épargne systématique, cette dynamique pourrait devenir encore plus intéressante. Supposons, par exemple, que vous disposez dans votre REER d’un capital investi de 175 000 $, et que vous cotisez une somme additionnelle de 12 000 $ par année. Avec un rendement annuel composé de 5 %, vous disposerez d’une somme d’environ 861 000 $ après 20 ans, dont plus de la moitié sera constituée des gains obtenus sur votre placement. Imaginons maintenant que vous attendez 10 années de plus : après 30 ans, la même stratégie vous aura rapporté des gains de quelque 1 million de dollars et vous disposerez d’une somme de près de 1,6 million. Dans ses 10 dernières années seulement, votre stratégie vous aura rapporté deux fois plus qu’au cours des deux décennies précédentes.

À des fins illustratives seulement

Dans la « vraie vie », il est peu probable qu’une personne obtienne le même taux de rendement composé, garanti, année après année. Dans le cadre d’un portefeuille équilibré, par exemple, les rendements varieront chaque année selon la performance des actifs qui composent le portefeuille, et d’autres outils de calculs pourraient être plus appropriés.

Néanmoins, même si elle est utile surtout à des fins illustratives, la théorie du rendement composé peut servir à illustrer toute l’importance, dans une stratégie d’épargne, de trois grands principes :

  • réinvestir ses gains (ce que les fonds communs de placement** permettent généralement de faire) ;
  • investir systématiquement de nouvelles sommes chaque année ou, mieux, chaque mois ;
  • et si possible, dans le cadre d’un REER, réinvestir l’économie d’impôt engendrée par ses cotisations.

Si vous souhaitez générer des scénarios en fonction de vos propres hypothèses, il existe en ligne différents calculateurs, dont celui, très bien fait, du site Gérez mieux votre argent offert par la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario.

Votre représentant en épargne collective ou conseiller en sécurité financière pourra aussi vous aider dans vos projections, à l’aide de ses propres outils. N’hésitez pas à le consulter.

 

* Cette hypothèse n’est utilisée qu’à des fins illustratives pour faciliter le calcul et la compréhension. Elle ne correspond pas à une attente de rendement réelle.

** Les fonds communs de placement sont offerts par l’entremise de représentants en épargne collective rattachés à SFL Placements, Cabinet de services financiers.

 

Les sources suivantes ont été utilisées dans la rédaction de cet article.
Gérez mieux votre argent, « Intérêts composés ».
Investopedia,  « Compound interest ».
Lumen Finite Math, « Compound Interest and Exponential Growth ».