À la une

Partez l’esprit tranquille

Partez l’esprit tranquille

L’avez-vous senti ? Il y a comme des vacances dans l’air… Pour l’occasion, voici notre top 7 des trucs pour ne rapporter que de beaux souvenirs de votre prochain voyage.

Combien d’argent dépenserez-vous à l’étranger cet été ? D’après Statistique Canada, les Canadiens déboursent, en moyenne, plus de 1 000 $ par séjour à l’étranger. Et aux États-Unis, la destination vedette, ils dépensent « aussi peu » que 770 $.

dépense moyenne hopital dans le monde


Et encore, le billet d’avion n’est pas inclus ! C’est indéniable : la vie de touriste peut être dispendieuse… Quant à nous, nous avons voyagé à peu de frais sur le web et vous en avons rapporté les idées suivantes pour garder votre prochain voyage sous contrôle.

1.

Voler à bas prix
Avec l’hébergement, le transport aérien représente la plus importante dépense du voyageur. Or, saviez-vous que les prix des vols peuvent varier énormément d’un jour à l’autre ? Il suffit parfois de décaler ses dates de quelques jours pour économiser des centaines de dollars. Le même vol peut aussi voir son prix fluctuer selon le moment où vous faites votre recherche. Il pourrait donc être rentable de comparer les offres et les périodes, par exemple en utilisant des sites spécialisés. Et toujours double-vérifier en consultant directement le site du transporteur.

2.

Voyager avec assurance
Oui, l’assurance privée pourrait s’avérer d’une aide précieuse à l’étranger, ne serait-ce que parce que nos régimes d’assurance santé publics ne nous suivent pas dans nos déplacements. Et même si ces derniers remboursent parfois une partie des frais, la note peut rester salée. Voyez :

dépense moyenne hopital dans le monde


Reste à savoir quelle assurance privée. Que couvre celle de votre carte de crédit ? Et que couvre votre assurance habitation en cas de vol ou de perte de bagage ? Pas le choix : il faut faire ses devoirs.

3.

Protéger ses arrières
Précaution souvent oubliée : prévenir son assureur. Celui-ci précisera la fréquence à laquelle un proche doit se rendre sur les lieux pour que vos couvertures soient maintenues. Plus, bien sûr, les précautions habituelles : demander à un proche de cueillir votre courrier, automatiser l’éclairage, tondre le gazon et penser aux poubelles avant le départ… Il est aussi recommandé de laisser ses objets de valeur en lieu sûr, de couper l’alimentation en eau et de débrancher les appareils électriques.

4.

Avoir une copie des documents importants
On recommande de photocopier la page principale de son passeport, son billet d’avion, les coordonnées de son assureur, les coordonnées de son émetteur de carte de crédit et tout autre document ou renseignement important. Conservez-en une copie sur vous, mais surtout une copie ailleurs – par exemple dans le casier de sécurité de l’hôtel ou sur un service de type « cloud ».

5.

S’assurer de pouvoir payer
Ce pourrait être une bonne idée de prévenir votre émetteur de carte de crédit à propos de votre voyage… sans quoi votre première transaction à l’étranger pourrait être confondue avec une fraude et mener au blocage de votre carte. Certaines institutions financières permettent de le faire en ligne.

6.

Diversifier ses sources de liquide
Pour avoir accès à des liquidités en pays étranger, on peut compter sur un grand nombre de guichets automatiques. Pour éviter tout tracas, il est néanmoins préférable de diversifier ses sources d’argent liquide et d’avoir quelques coupures en devises locales avant le départ. Les chèques de voyage demeurent aussi utiles, parfois, parce qu’ils peuvent être remplacés rapidement en cas de perte ou de vol.

7.

Configurer son téléphone mobile
Les fournisseurs de téléphonie mobile facturent des frais d’itinérance très élevés, en particulier pour les données. Pour s’éviter un compte surprise de plusieurs centaines de dollars, il pourrait être sage de bloquer l’option « données à l’étranger » et de n’utiliser que les réseaux wi-fi. Deux autres options : s’informer des forfaits disponibles et voir si le téléphone pourrait être « débloqué » pour permettre l’insertion d’une carte SIM locale pendant votre séjour.

Conseil bonus
« Vous voyagiez ? Eh bien, payez maintenant ! »
Plusieurs cartes de crédit portent un intérêt très élevé, et un voyage de 4 000 $ pourrait rapidement devenir un voyage de 5 000 $ si on tardait à payer sa note au retour. Stratégie intermédiaire : payer sa carte en utilisant une marge de crédit assortie d’un taux moins élevé.

Un tout dernier conseil pour la route ? Toujours essayer de voyager dans les limites de ses moyens – et non de son crédit.

Sur ce, bonne planification et bonnes vacances ! Actualis vous revient en août prochain.