Autres articles qui pourraient
vous intéresser

Consulter les archives

Édition courante

Le meilleur du Web... et d'ailleurs

À découvrir ce mois-ci…

À découvrir ce mois-ci…

Dans chaque édition d’Actualis, nous vous proposons quelques découvertes à faire, sur le web ou ailleurs, pour mieux comprendre la réalité financière et économique dans laquelle nous vivons.


  • Profitez-vous de « l’effet conseiller » ?
    L’Institut des fonds d’investissement du Canada (IFIC) vient de publier une brochure qui relaie et résume une importante étude du Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO). Cette étude établit de façon convaincante l’existence d’un « effet conseiller », c’est-à-dire que le fait d'avoir un conseiller en sécurité financière contribue de façon positive et importante à la constitution du patrimoine financier. Le conseil aurait en effet un impact positif marqué sur le taux d'épargne des ménages: plus longue est la durée de prestation du service de conseil, plus grand est l'effet sur la constitution du patrimoine. De plus, les bénéficiaires d'un service de conseil seraient davantage convaincus d’avoir assez d'argent pour vivre confortablement à la retraite.
    Plus
    Faits saillants de la recherche (CIRANO) (en anglais seulement)
  • REER, impôts… À vos calculatrices !
    C’est bientôt la date limite de cotisation à votre REER. Et on peut sans difficulté calculer l’impôt fédéral ou provincial à payer, de même que les économies d’impôt résultant de cotisations à un REER, grâce à ces calculatrices en ligne d’Ernst & Young.
    Plus
  • Finance-fiction
    Business et fiction font bon ménage, comme en témoigne la sortie du 18e tome de la série de bandes dessinées Largo Winch, dont le héros est mêlé à des intrigues financières. Autre BD d’intérêt : Human Stock Exchange, un récit d’anticipation où les humains sont cotés en bourse…
    Plus
    Human Stock Exchange
  • Paperasse : plus chère au Canada
    On se doutait bien que la paperasse coûtait cher, maintenant on en a la preuve… La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante vient de publier un rapport qui révèle que, pour s’en acquitter, les plus petites entreprises paient 45% de plus au Canada qu’aux États-Unis.
    Plus

Note : ces liens sont fournis à titre indicatif seulement et ne constituent pas un endossement des contenus et des propos que l’on pourrait trouver sur les sites correspondants.