En bref

Combien de pourboire ?

Quand vient le temps de laisser un pourboire, combien suffit ? À l'approche des vacances estivales, voici quelques conseils pratiques. C'est la maison qui l'offre !

Le pourboire est une arme à double tranchant. Dans le meilleur des cas, vous profitez d'un service hors pair et le personnel est récompensé à sa juste valeur. Mais il y a aussi le pire des cas: celui où le donneur du pourboire, ou le receveur, ou les deux, se sentent floués par la transaction. Nous avons fait un petit survol des meilleures pratiques dans le domaine, et voici quelques conseils à jour sur l'art de satisfaire tout le monde.

Malgré ces lignes directrices, l'art du pourboire comporte aujourd'hui son lot de zones grises. Voici quelques pièges fréquents - et comment se tirer d'affaire.

Le bocal à pourboire
Omniprésent, il est aussi un peu agaçant. Mais la plupart des employés des cafés et des aires de restauration gagnent le salaire minimum. Laissez 10 %, davantage pour une commande compliquée.
Services domestiques
Le laveur de tapis ou de fenêtres : si vous le payez déjà, inutile de lui laisser un pourboire. Mais imaginons que, lors de la livraison gratuite de votre nouveau canapé, le livreur se donne la peine d'enlever les pattes pour lui permettre de traverser la porte sans l'égratigner. C'est le temps d'un petit merci en argent comptant.
À la station-service
De nos jours, le service d'un pompiste passe presque pour une coutume charmante d'une époque révolue. S'il vous évite de devoir affronter un facteur de refroidissement éolien de -30 degrés, refilez-lui un dollar. Mais vérifiez d'abord le prix à la pompe ; vous payez peut-être déjà une prime pour ce service.
Paiement à la table
Ces petits appareils, les terminaux de carte de crédit sans fil, s'occupent des calculs pour vous - comme celui du pourboire, selon le pourcentage que vous choisissez. Mais, dans plusieurs cas, ce pourcentage est appliqué sur le montant après taxes. La différence est plutôt mince (si vous donnez 15 % de pourboire, cela représente 2 $ sur une facture de 100 $), mais si cela vous tracasse, inscrivez vous-même le montant.
Les vacances « tout inclus »
De plus en plus, les centres de villégiature facturent des « frais d'utilisation » -  même s'ils ne se définissent pas formellement comme des tout inclus. Les repas au restaurant du centre et le service aux chambres comprennent souvent une gratification de 15 %; renseignez-vous lors de l'inscription.
Conseils pour globe-trotters
Vous voyagez hors de l'Amérique du Nord? Une recherche Google sous « guide des pourboires dans le monde » vous fournira des indications concises, pays par pays.

Et la prochaine fois que vous hésiterez à laisser un pourboire, souvenez-vous : le pourboire ne fait pas que renforcer votre relation avec le serveur ou le barman, il sert aussi à le mettre de bonne humeur pour le prochain client... Un jour viendra où ce client chanceux, ce sera vous.