En bref

Vous voulez vivre vieux ?
Faites-vous des amis.

On dit que le travail, c’est la santé… Un bon réseau d’amis, aussi !

Vous pensez pouvoir vivre seul sur votre île sans vous soucier des autres ? Bien ! Mais n’espérez pas vivre très vieux. Du moins s’il faut en en croire une étude publiée dans la revue médicale PLoS il y a quelques mois. Voyez :





Difficile d’être plus clair : les personnes qui ont un bon réseau d’amis ont 50 % plus de chances de vivre plus vieux que les personnes qui ont peu ou pas d’amis. Sceptique ? Sachez que l’étude porte sur près de 309 000 personnes sur une période de 7,5 ans. Et les résultats sont constants peu importe le sexe et le groupe d’âge.

Un facteur de santé aussi important que les autres

Selon les chercheurs, un déficit d’amitié pourrait même être un risque aussi grand pour la santé que le sont le tabagisme, l’obésité ou le manque d’exercice. Autrement dit : se faire des amis pourrait bien être aussi bénéfique que de se mettre à aller au gym.

L’étude confirme de nombreuses autres recherches publiées ces dernières années sur le même sujet. Ces autres investigations ont aussi révélé des réalités surprenantes :

  • les femmes atteintes du cancer du sein et qui n’ont pas de proches ami(e)s auraient quatre fois plus de risque de succomber à leur maladie que celles qui en ont au moins une dizaine ;
  • les activités sociales favoriseraient le maintien de la santé du cerveau à mesure que l’on vieillit ;
  • et les bons amis, même s’ils vivent loin de nous, seraient plus importants pour la santé que la famille et même le conjoint !

Les chercheurs ne vont pas jusqu’à préciser pourquoi l’amitié aurait de tels effets. On peut cependant supposer que, outre le bienfait psychologique de sentir que l’on compte pour beaucoup de gens, des amis nombreux constituent un précieux groupe d’entraide lorsqu’on tombe malade et permettent d’avoir un meilleur accès aux ressources dont on a besoin.

Conclusion : comme la santé financière est intimement liée à la santé tout court, il est peut-être temps d’intégrer un nouveau volet à votre plan financier – l’amitié. Finalement, cette bouteille de vin que vous laissez vieillir pourrait être un meilleur investissement que vous ne le pensiez… si vous la buvez dès maintenant, avec les copains.